Collecte de fonds et emplois pour les associations

Samusocial de Paris

Le Samusocial est une approche professionnelle de lutte contre la grande exclusion. Elle vise à apporter à tout moment, de jour comme de nuit, une assistance aux personnes sans domicile fixe et à rechercher la réponse la plus adaptée aux besoins qu’elles expriment. La méthode consiste à aller vers les personnes, à offrir une permanence 24h/24, à rechercher des solutions d’hébergement d’urgence et à favoriser la sortie d’urgence en lien avec les partenaires de l’insertion. Elle laisse toutefois les personnes libres de leurs décisions.
Inaugurée par le Samusocial de Paris, cette approche a été reprise dans toute la France, et a aussi participé à la naissance du Samusocial International, une organisation non gouvernementale qui déploie aujourd’hui ses activités dans le monde entier.

Valeurs
Humanité
Insertion
Accompagnement
Égalité

Missions

Rencontrer :
– Chaque nuit, 365 jours par an, 5 à 9 équipes mobiles se rendent à la rencontre des personnes qui vivent dans la rue. Ces équipes, composées d’un chauffeur accueillant social, d’un travailleur social et d’un infirmier, sillonnent la ville et s’arrêtent lorsqu’elles repèrent une personne en situation de détresse sociale, ou bien se rendent à l’endroit où une personne a été signalée via le 115 par des associations, institutions ou particuliers.
– La maraude de jour intervient en relais des situations identifiées par les équipes mobile d’aide (lien) et de sa propre initiative. Composée d’un chauffeur accueillant social et d’un(e) infirmier(e) (IDE), elle axe son travail sur l’établissement d’une relation d’aide et d’accompagnement. Elle conseille et oriente les personnes vers les dispositifs de droit commun. La maraude de jour rend visite à environ 15 personnes chaque jour. Expérimentée en 2005, elle est uniquement financée par des fonds privés.

Ecouter et orienter :
– Le Samusocial de Paris gère le 115 de Paris, numéro national gratuit dont la gestion est départmentalisée. Disponible 7j/7 et 24h/24, le 115 apporte une réponse individualisée à la demande de chaque usager et recherche des solutions : orientation adaptée aux besoins, hébergement en fonction des places disponibles.

Coordonner et réguler :
– Les Services intégrés de l’accueil et de l’orientation (SIAO) ont été créés en 2010 afin d’améliorer la prise en charge des personnes sans abri ou mal logées. Ils sont aujourd’hui au cœur du service public de l’hébergement et de l’accès au logement et fonctionnent sur trois piliers : la continuité de la prise en charge des personnes, l’égalité face au service rendu et l’adaptabilité des prestations aux besoins.

Héberger et accompagner :
– L’hébergement d’urgence consiste à offrir à toute personne sans domicile un accueil, un lit, un repas, la possibilité de se laver, et de rencontrer un médecin et un travailleur social pour une orientation vers des structures adaptées. Les centres d’hébergement d’urgence (CHU) développent des relations avec les lieux d’accueil de jour, les établissements de santé, les services d’urgence psychiatrique, les structures d’hébergement du département et les structures d’accompagnement social.

Prendre en charge et soigner :
– Les personnes en grande précarité souffrent de pathologies multiples, à un état avancé, voire chronicisées. La plupart présentent des tableaux cliniques complexes, en lien avec leurs conditions d’hygiène et de vie, auxquels se greffent dans 100% des cas une souffrance psychique, et pour plus de la moitié un trouble de la personnalité. Face à la carence de diagnostics et de soins, proposer des structures médicalisées alternatives et des équipes soignantes mobiles est une nécessité.

Observer et analyser :
– Afin d’améliorer ses méthodes d’intervention et de prise en charge des personnes à la rue, le Samusocial de Paris s’appuie sur un Observatoire qui identifie et analyse les problématiques des personnes en grande précarité. L’Observatoire du Samusocial de Paris mène des études et recherches, et analyse les données des différents services pour produire des indicateurs d’activité, accroître la connaissance sur les publics et les modes de prises en charge, et accomplir son rôle de veille sociale et d’alerte auprès des pouvoirs publics.

 

Nos actualités

En concertation avec l’Inspection du Travail, la médecine du travail …

Devenir fundraiser

0

missions programmées