Collecte de fonds et emplois pour les associations

Témoignages

Les seniors battent le pavé

“L’emploi des seniors constitue un enjeu majeur dans notre société alors qu’ils sont malheureusement encore trop souvent confrontés au chômage et peuvent être victimes de discriminations à l’embauche. Nous avons donc envie de leur faire savoir que nos portes leur sont grandes ouvertes !

Au delà de ce constat, nous souhaitons que chaque recruteur de donateurs quelque soit son âge s’ouvre à tous nos publics, jeunes ou moins jeunes. Nos formations sont tournées vers cet objectif.

Véronique Miédan – 51 ans, défend des associations dans la rue depuis décembre 2007

Ligue_nationale_contre_le_cancer_005 16032010“J’avais envie de travailler dans l’humanitaire mais je ne savais pas par quel biais !

En tombant sur une annonce pour le poste de recruteur de donateurs, je me suis demandé si mon âge ne pouvait pas poser de problèmes pour exercer ce métier. Une fois rassurée par le pré-recrutement téléphonique d’ONG Conseil, je me suis décidée à déposer ma candidature

Après de nombreuses missions pour différentes associations, je constate que mon âge n’a jamais été un obstacle pour ce travail, au contraire mes collègues trouvent ma présence dans une équipe plutôt enrichissante. Pour le reste, on dit surtout de moi que mon dynamisme, ma bonne humeur et ma ténacité apportent de la motivation au sein d’un groupe. Un responsable d’équipe a même parlé de « fraîcheur » à mon sujet !”

Christophe Dheilly, Responsable de programme ressources humaines chez ONG Conseil

L’acte de don est socialement utile, il doit donc s’offrir à tous. En ce sens, les seniors sont souvent très importants car ils vont toucher, dans la rue, des personnesplus âgées, qui se reconnaîtront davantage auprès d’un interlocuteur qui leur ressemble. La relation est ainsi souvent plus rassurante.”

Michel Rouiller, recruteur de donateurs senior

AIDES_001_seniors“J’ai surtout travaillé pour l’association Aides et ce n’était que des bons moments, que du plaisir, même si les journées sont parfois un peu difficiles. Pour moi recruter des donateurs, c’est faire de belles rencontres au profit de l’association Aides !

Après une carrière à la SNCF, j’avais envie de rebondir, de trouver un nouveau challenge et j’ai été servi ! Je ne suis pas du genre à prendre ma retraite et à promener mon chien. C’était important pour moi de me prouver que j’étais toujours capable de relever de nouveaux défis.

Avec « les jeunes », ça se passait très bien ! J’ai un tempérament qui fait que j’avais envie de mettre l’ambiance dans l’équipe, de montrer le chemin.”