Collecte de fonds et emplois pour les associations

Témoignages

Maïté Meunier, mère de famille et recruteuse de donateurs

Quel est ton parcours professionnel ?

“Essentiellement artistique au départ (intermittente du spectacle / comédienne) cependant, je ne trouvais pas assez d’heures de travail. Je me suis donc orientée vers l’animation artistique (ateliers de théâtre, dessin, danse pour « tous petits » et adolescents) mais, là encore, je ne gagnais pas assez ma vie pour subvenir aux besoins de mes deux enfants, étant de plus en situation mono parentale. J’ai donc quitté le milieu artistique pour effectuer différents jobs alimentaires, sans grand intérêt (hôtesse d’accueil, standardiste, fleuriste sur les marchés…). Une situation professionnelle inconfortable que j’assumais pour les besoins grandissants de mon foyer.”

Comment as-tu connu ONG Conseil ?

“En 2007, une amie qui habite dans le quartier de Beaubourg croisait régulièrement des recruteurs. Elle m’a parlé de ce métier qui m’a semblé de suite utile et enrichissant, j’ai donc postulé.”

Pourquoi es-tu restée chez ONG Conseil ?

“Même en CDD, si tu fais bien ton travail, chez ONG Conseil ton contrat est renouvelé et tu peux évoluer ! L’exercice régulier de cette activité m’a permis de sortir de la précarité petit à petit : régler mes dettes, passer le permis et préparer un diplôme en parallèle. En conséquence, j’obtenais plus de stabilité dans ma vie.

Je ne pensais pas faire ce travail longtemps et finalement il m’a convenu plus que je ne l’aurais pensé au départ, comparé aux autres contrats que je m’étais efforcée d’honorer, celui-ci me procurait également du plaisir !

On ne sent pas trop le poids de la hiérarchie dans ce métier puisque ton responsable travaille avec toi, dans la rue et « mouille le « maillot » aussi ! Ça, c’est plutôt agréable. L’ambiance et les échanges qui se créent au sein d’une équipe, souvent composée d’artistes par ailleurs, le challenge de créer un mouvement de solidarité efficace dans ce monde en recrutant des donateurs sont de réelles motivations ! De plus, en tant que maman le fait de pouvoir aménager ses horaires peut être très pratique par moments…”

Qu’est-ce que cette expérience t’apporte d’un point de vue professionnel et personnel ?

“Cette activité t’apprend  de nombreux savoir-faire et savoir-être nécessaires dans la vie professionnelle comme personnelle : la communication, la psychologie, le discernement, la pédagogie, la patience, l’humilité, la combativité, la logique, la gestion du temps… Et, pour une mère au foyer, l’ouverture au monde extérieur y est décuplée par douze !”

As-tu l’impression, que ce métier est différent (en positif ou en négatif) lorsqu’on est mère de famille ?

“Depuis que je suis passée responsable d’équipe (poste de cadre), on ne peut pas dire non plus que ce soit facile pour gérer le quotidien car j’effectue plus d’heures de travail hebdomadaire que lorsque j’étais recruteuse. Cependant, je gagne mieux ma vie. Mes enfants sont très fiers de raconter que leur maman collecte des fonds pour des associations ! Ils sont heureux de me retrouver épanouie, et surtout ils me posent des centaines de questions sur des problématiques de santé publique, d’environnement, d’inégalités ce que je trouve très sain et bénéfique pour leur ouverture d’esprit.”