Collecte de fonds et emplois pour les associations

Témoignages

Moïra, à la fois étudiante et boosteuse

Comment as-tu connu ONG Conseil ?
“J’ai rencontré des recruteurs dans la rue et il se trouve que j’ai une amie qui travaillait pour ONG Conseil. Elle m’a conseillé de faire le métier de recruteur de donateurs car elle savait que j’avais une bonne énergie tout en aimant les associations. Pendant longtemps, je n’ai pas voulu me lancer parce que j’étais trop sensible. Je n’étais pas prête à accepter le fait que les passants ne s’arrêtent pas. Puis, en 2014, je me suis dit que j’allais tenter. J’ai découvert l’association CARE et j’ai adoré leurs programmes. J’ai donc postulé et effectué ma première mission en tant que recruteuse de donateurs, avant de passer boosteuse quelques mois plus tard.”

 

Quelles sont les raisons de ton choix de travailler 1 jour par semaine ?
” Je travaille 1 journée par semaine depuis peu. J’ai commencé une vraie mission de 6 semaines en 5 jours par semaine entre ma 2ème et 3ème année de licence pendant les congés d’été. Après ma licence, j’ai fait quelques missions à temps plein. Cette année, j’ai repris mes études donc je suis en 1 journée par semaine parce que mon master me prend beaucoup de temps. Mes missions précédentes de recruteuse de donateurs m’ont vraiment donné envie de m’investir dans ce travail. Cette année, ça m’ennuyait d’arrêter même si le master reste ma priorité. J’ai donc proposé de faire 1 jour par semaine chez ONG Conseil et ce rythme a été accepté. ”

 

Que t’apporte le métier professionnellement et personnellement ?
” Professionnellement, le métier de recruteur de donateurs a été ma première fois dans le monde du travail : premier entretien d’embauche, premier contrat de travail. J’ai pu développer mon oralité qui est essentielle pour mon futur métier dans le droit de l’environnement. Recruteur de donateurs m’a appris à travailler en équipe, à savoir m’adapter.

Personnellement, j’ai appris à avoir plus confiance en moi pour être directive dans la rue. Cette confiance acquise me permet également à être ni trop effacée, ni trop prendre de place au sein d’une équipe. Enfin, j’ai pu faire des rencontres fabuleuses autant éphèmères avec des passants que durables avec des équipes de travail. “